Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 11:06

Il m'avait offert un bout de bois en forme de coeur. J'y tenais beaucoup. Je l'avais simplement rangé, depuis la rupture... Car il m'a offert vraiment très peu de choses. Quel symbole, mes amis! Remember que j'ai du écrire quelque chose qui a du s'appeler quelque chose de lui chez moi et rien de moi chez lui ou une bêtise du même acabit.
Je retrouve ce bout de bois dans mes tiroirs. Que dis-je? Je suis allée chercher ce bout de bois dans le tiroir, je savais exactement où il se trouvait.
C'était la discussion de trop. Que dis-je, la discussion de trop? Les messages dans le vide de trop.
Rester en contact, pourquoi pas. Mais certainement pas dans l'attente. Retiens ça. Sinon, tu resteras en contact éternellement et c'est plus que malsain.

Alors j'ai pris ma ponceuse. Et j'ai poncé.

 

 

J'ai poncé jusqu'à ce que le message disparaisse. Et j'ai transformé le coeur. A partir d'un bout de bois, j'ai recyclé. Je n'aime pas gaspiller, et encore moins perdre du temps. Tout ce que je vis est une occasion d'apprendre et de transformer le négatif en positif. Maintenant il est beau et fait main, maintenant il est digne d'être affiché à nouveau, il est digne d'être admiré, car il reflète un véritable message. C'est désormais un vrai coeur avec un vrai message pour moi et un vrai sens. Pas juste un coeur qui donne bonne conscience à celui qui l'a offert. Et peu importe, du reste, je n'ai pas à interpréter le geste de l'époque. Le fait est que ce bout de bois était là et me rappelait une période qui n'existe plus. Ressasser pour ressasser et perdre mon temps... c'est décidé, j'arrête. 


J'ai écrit: "Tu mérites d'être heureuse". Je l'ai accroché dehors dans le jardin. Pour qu'à chaque doute, je puisse visualiser mon message à moi-même, à partir d'un support qui ne m'a pas rendue heureuse, qui faisait juste illusion. Rangé dans un tiroir, ce coeur en bois prenait de la place. A la poubelle, je n'aurais rien retenu de l'expérience. Mon cerveau a besoin de comprendre. Il a je l'espère, compris. Il comprendra à nouveau à chaque fois qu'il regardera ce bout de bois. Un coeur en bois n'est pas un coeur. Et le message qu'il comporte  prend un sens précisément sur ce bout de bois. 

Moi je donne mon coeur généreusement, je ne veux plus recevoir de morceau de bois, autant le jeter dans le feu des passions des autres. J'ai passé l'âge de la guimauve qui chauffe au dessus de ces feux-là.


Adieu, pauvre pauvre é-coeuré.

C'est dit.
 

@Erin pour mezetadam

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2020 7 09 /02 /février /2020 12:39

Tu as des bleus, des bleus au coeur

Des heurts et des peurs ont colorié ton coeur

Tu regardes les leurres...

Oh mais cette douleur....

Non, ce n'est pas la chair en surface

Qui pleure

Regarde mon coeur, regarde! elle est là cette lueur 

Oublie les colères et la sueur 

car ce ne sont que des bleux de surface

S'il te plaît, condamne le par contumace

Et oublie sa stupide face

Ce n'est qu'un bleu au coeur

Tu sais quoi? T'es une badass!!!

 

Erin pour mezetadam

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2019 3 22 /05 /mai /2019 04:09

Le monde ne tourne pas autour d’un homme, ma vie n’est pas finie parce qu’un sans cœur a joué avec le mien.

Alors je dois juste pouvoir reprendre mon cœur, c’est le mien, après tout... puis je le répare et c’est tout. Lui, il trouvera un autre jouet. Mais le mien je vais m’en occuper moi. Quand je l’aurais réparé je montrerai comment il fonctionne afin qu’il ne soit pas à nouveau cassé par maladresse. Et tout ira bien. 

 

En attendant, s’il te plaît, rends moi mon coeur, ne pars pas avec. Sinon je vais devoir en voler un, comme tu l’as fait pour le mien. Je ne veux pas devenir ces voleurs qui prennent ce que d’autres ont mis tant de temps à construire sans respect. Alors rends le moi. Et trouve toi un autre coeur. Ou retrouve tout simplement celui que tu as perdu dans ton bazar. C’est même mieux. Je te proposais de t’aider à le trouver et tu as préféré prendre le mien. Ce n’est pas une attitude qui mérite que je te le laisse à nouveau. Comme les enfants qui prêtent leurs jouets bien volontiers mais constatent avec déception que certains enfants les détruisent: alors ils ne prêtent plus leurs jouets à ces enfants là. Et ces enfants là sont malheureux car tout ce qu’ils veulent c’est s’amuser à casser. Qu’ils cassent leurs jouets! Les enfants savent très bien protéger leurs jouets, ils ont bien raison. Ils ne se font pas avoir 3 ou 4 fois. Ils les rangent quand les terreurs des jouets arrivent. 

 

Et bien pour mon coeur ce sera pareil. Je ne laisserai plus mon coeur à qui ne sait en prendre soin. Mon cœur est précieux. Si tu ne sais pas t’occuper du tien, comment puis-je te prêter le mien??? C’est ton problème, si tu n’as plus de coeur, pas le mien.

Mais là, moi j’ai un problème: c’est toi maintenant qui a mon coeur. C’est moi qui n’ai plus de coeur... Je ne peux pas le reprendre. Rends moi mon coeur. S’il te plaît.

 

Sans me le lancer comme un ballon de rugby, je suis très mauvaise attrapeuse et tu es mauvais lanceur. Il risque d’etre perdu dans la nature et j’aurai du mal à le retrouver. Sans me le jeter par terre à mes pieds en le piétinant encore plus pour me dire, tiens voilà et bon courage surtout. Il est déjà suffisamment abîmé, essaye de faire en sorte qu’il ne soit pas bon pour la poubelle une fois passé dans tes mains maladroites.

 

 

 

 

 

Compliqué, n’est-ce pas? Lorsqu’on s'aperçoit que c’est si bon d’être aimé, compliqué de laisser celle ou celui qui t’a aimé sans condition, qui t’a montré que tu avais de la valeur. Compliqué de rester avec un coeur qui n’est pas le tien et que tu ne sais même pas faire marcher.

Ne fais pas non plus comme si tu n’avais pas entendu que j en ai besoin, ne fais pas comme si tu ne savais pas que ce coeur dans tes mains n’est pas le tien. Ne fais pas comme si tu l’avais trouvé, n’oublie pas que je te l’ai prêté pour que tu en prennes soin. Tu n’en as pas voulu ou tu n’as pas su quoi en faire? Ok, alors rends le moi dans ce cas.

 

Moi je sais comment le faire marcher. Je n’aurais pas du te le prêter à toi qui casses les cœurs, à toi qui chiffonnes la soie comme tu chiffonnes une vulgaire serpillère, à toi qui laisses des bijoux de précision prendre la poussière dans tes placards capharnaüm. Je n’aurais pas du te le prêter à toi qui plantes des clous n’importe où pour faire croire à tout le monde que tu es bricoleur. Personne n’est dupe tu sais... moi j’ai juste cru que tu voulais que je te montre comment faire, alors j’ai essayé de te montrer comment je bricole ou  comment j’aime... Je ne dis pas que c’est comme ça qu’il faut faire, je te montrais ce qui fonctionnait assez bien pour moi.

 

Je ne veux pas te l’arracher pour autant parce qu'il avait commencé  à s’agglomerer à toi, et que ça ne ferait qu’aggraver les choses.

 

Il n’y a pas d’autre solution: soit tu en prends soin avec moi - et tu as décidé que non, tu ne voulais pas en prendre soin- soit tu me le rends. Je le réparerai je sais comment faire. Ou je trouverai un réparateur de coeur. 

 

 

Rends moi mon coeur pour de bon. 

 

 

 

Je ne sais juste pas comment. Et je suis trop fatiguée par cette bataille d’egos pour trouver la force de t’aider. Trouve le moyen de me le rendre c’est tout. Et ce que tu fais et deviens avec ton vide ne me regardera plus, cela t’appartient. J’ai cru que je pouvais t’aider. Je suis cette enfant gentille qui prête ses jouets et croit que tout le monde fait pareil.

Tu étais cette terreur que tout le monde voit venir sauf moi, celui dont tout le monde se méfiait sauf moi, celui avec qui personne ne voulait plus jouer, sauf moi. Et bien entendu je pleure maintenant que mon jouet est cassé. Peut-être que ça t’aura donné envie de prendre soin de ton cœur. En attendant, rends moi le mien s’il te plaît. 

 

 

 

 

C’est dit.

enfin presque. Tant que je n’ai pas mon coeur, je fais comment , moi, maintenant, avec ce trou béant à la place???

 

 

 

Erin pour mezetadam 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mai 2019 3 15 /05 /mai /2019 06:01

Mais oui, bien entendu, trouver quelqu un d’autre...

Oui oui, ils sont tous à frapper à la porte les quelqu’un d’autres. 

 

 

...

 

 

Bonjour, je me présente, je suis Quelqu’un d’Autre

Bonjour Quelqu’un d’Autre, original ton prénom. 

Tu veux qu’on fasse un bout de chemin ensemble?

Cher Quelqu’un d’Autre, laisse moi te dire ce que tu vas trouver et on verra si tu maintiens ta proposition de bout de chemin d’accord?

Quelqu’un d’Autre, je suis entière et je crois ce qu’on me dit en général. Tu me dis “je t’aime”, ben je te crois. Tu me dis “j’aime ce que tu fais”, ben je te crois. Tu me dis “j’ai envie de passer du temps avec toi”, je te crois aussi. Tu me dis “je veux habiter avec toi”, je te croirai aussi. Tu me dis “je veux fonder une famille”, je te croirai aussi. Tu me dis “je viendrai te voir”, je te crois. Tu me dis « je suis attaché à ton fils », je te crois et je suis heureuse que tu aies envie de t’investir dans notre vie. Car je crois que tu veux t’investir et jouer un rôle. Tu me présentes ton enfant, je crois que c’est sérieux nous deux. Tu me présentes ta famille, je crois que c’est sérieux et qu’on ira loin. Tu me dis que tu es heureux, je te crois aussi et cherche à maintenir ce bonheur. Tu me dis que ça ne va pas, je veux te réconforter. Oui oui, ça arrive des gens qui se préoccupent des autres. Si tu me dis “je lui là pour toi”, je crois que tu seras là pour moi. Si tu me dis un jour “je te soutiens”, je te croirai, Quelqu’un d’Autre...Si tu me dis que tu préfères rester seul pendant tout un week-end pour te retrouver, je te crois, Quelqu’un d’Autre et même je te comprends, cher Quelqu’un d’Autre.

Appelle ça de la naïveté si tu veux. Je suis comme ça. 

Sois cohérent, cher Quelqu’un d’Autre, ne fais pas semblant. Si tu n’as pas l’intention de faire ce que tu dis, si tu n’as pas de sentiments suffisamment forts pour relier tes paroles à des actes, s’il te plaît, passe ton chemin et vas raconter tes blagues à Quelqu’une d’Autre.

 

Je n’ai aucune raison de ne pas faire confiance quand j’aime. Si je ne t'aime pas, je ne te le dis pas, je ne te le montre pas et les choses sont claires. Et ils ne vécurent pas heureux pour le meilleur et pour le pire et s’oublièrent leurs prénoms jusqu’à la fin des temps.  

En revanche, si je viens à t aimer, vois le. Car je te croirai sincère et vrai. Et ne joue pas avec un cœur qui aime. Aligne tes paroles à tes actes. Ou tais-toi et vas t’en loin très loin jusqu’à ce que la poussière de tes pas ne s’entende plus.

Si tu me dis “je veux passer du temps avec toi” et que je t’aime, figure toi que je me rendrai disponible pour toi. Si, si! Toute indépendante que je suis, toute autonome et mondaine que j’aime laisser voir, car moi aussi j’aurai envie de te voir et passer du temps avec toi. Alors ne sois pas étonné si je suis déçue quand je ne te vois pas assez: je suis déçue : parce que je suis normalement heureuse de passer du temps avec toi et je suis heureuse de nous rendre heureux et de me blottir dans tes bras. Même devant un navet. Si je vois que toi tu ne mets pas les moyens pour passer du temps avec moi, alors je ne comprends pas. Et je suis déçue. Et je te le dis. Prends le comme tu veux, mais je ne reste jamais avec une déception dans le cœur. Je suis une femme qui  dit ce qui me déçoit et ce que je ne comprends pas. Cher Quelqu’un d’Autre, il te faudra le courage de me voir pleurer dans ce cas là. Il te faudra le courage de me prendre dans tes bras pour de vrai, pas par convention. Il te faudra le courage de tes sentiments. 

Il te faudra, cher Quelqu’un d’Autre, accepter de me voir moins joyeuse parfois, si j’ai un coup dur. Je positive mais je suis normale, j’ai des hauts et des bas dans la vraie vie, tu sais, ceux qui te font trébucher, je te demanderai peut être de m’aider à me relever. Cher Quelqu’un d’Autre, je suis forte si tu es à mes côtés pour de vrai, je suis forte si tu ne m'enfonces pas quand je suis moins joyeuse été que tu acceptes de me voir découragée. Ah oui, cher Quelqu’un d’Autre, il faut être solide, mais pas le solide que tu crois. Un solide amour. Une solide volonté de soutien. Pas un mot vaguement prononcé pour être poli et passer à autre chose. 

Si tu me proposes d’habiter ensemble, je chercherai les moyens de rapprochement. Parce que je te croirai. Et je serai prête à tout quitter pour te suivre. Mais oui cher Quelqu’un d’Autre, je peux le faire si tu m’apportes la garantie que je suis chère à tes yeux et que je vaux la peine que tu m’aimes. Je l’ai déjà fait et je le referai.

(Mais après tout, pourquoi ce ne serait pas toi qui me prouverais un peu ton amour pour moi? Pourquoi serait-ce toujours à moi de ? Ah mais oui, tu es Quelqu’un d’Autre. Tu n’es pas Celui.)

 

Cher Quelqu’un d’Autre, apprends aussi que si je ne comprends pas, il faut m’expliquer. Sinon je déduis. Et cher Quelqu’un d’Autre, j’ai un petit peu d’intuition. Si tu n’es pas en cohérence, je le verrai. Et si tu te mens à toi-meme, je le verrai. Si tu as peur, je le verrai. Quoi que tu fasses, je le verrai. 

Simplement je ne le verrai pas tout de suite. C est mon grand drame... Je trouverai que certaines attitudes sont étranges, je trouverai que quelque chose cloche, et sans cohérence de ta part, je prendrai mes distances. Peut être même que je ne m’en rendrai même pas compte tout de suite, que je prends mes distances...

Mais cher Quelqu’un d’Autre, sache que je ne suis pas la cruche que tu crois.  Sous mes airs de naïve, j’ai avalé plus de couleuvres qu’il n’y parait. Et les tiennes seront bien petites comparé à ces boas dont on a voulu me nourrir et que j’ai laissé m'étouffer. 

 

Cher Quelqu’un d’Autre, demain plus qu’aujourd’hui, je chercherai à te comprendre, et je modulerai mon attitude pour comprendre. Cher Quelqu’un d’Autre, sache le,  je te testerai comme personne ne t’aura testé. Tu ne t’en rendra pas compte. Mais sache le. Je ne laisserai plus personne se jouer de mes sentiments. Tu auras intérêt à t’accrocher, parce qu’au moindre doute, je ne chercherai même pas à savoir si je t’aime. Ma raison allumera des feux rouges et te dira au revoir sans te laisser la moindre possibilité de me prouver que j’ai tort. Si tu es juste Quelqu’un d’Autre, tu ne persévéreras pas. Et merci de ne pas persévérer. Si tu persévères quand même, sache que ce sera pire, parce que j’aurai doublé mon armure. Mais tu peux toujours essayer. Après tout tu peux être Celui, caché dans une masse des Quelqu’uns d’Autre. Et Celui vaudra la peine que j'ôte à nouveau mon armure. Seulement Celui. Il faudra être patient, cher Celui, car je te prendrai pour Quelqu’un d’Autre, tu sais...

 

Cher Quelqu’un d’Autre, je te le répète, passe ton chemin si tu ne sais pas où tu vas et évite de me faire perdre mon temps à t’aimer en vain. 

Cher Quelqu’un d’autre, je ne perdrai pas mon temps si je ne t’aime pas. Je ne te testerai pas, et tout sera limpide. Lorsque ça n’ira plus, personne ne partira avec un morceau de cœur au sang caillé. 

Ah oui, cher Quelqu’un d’Autre, si tu ne m'aimes pas, alors épargne moi les “ma chérie” et le miel de paroles qui attachent et collent. Tu as un prénom et j’ai un prénom. Les petits noms sont réservés à ceux qui s’aiment vraiment. Si tu m’appelles “ma chérie”, je croirai que tu me chéris. Et je ne comprendrai pas quand tu ne me chériras pas. Alors appelle moi par mon prénom ça ira très bien. Ou ne m’appelle pas tiens. Et ne viens pas me voir, ne me demande pas de venir. Ne me regarde même pas, c’est bien. Ne te présente même pas dans ma vie, ce sera plus simple. 

Si tu aimes juste que je t’aime, alors vraiment vas-t’en loin faire semblant d’aimer Quelqu’une d’Autre, elle sera ravie des miettes que tu lui jetteras. Vas-y-en loin très loin, pour que je puisse aimer Celui. Si tu es juste Quelqu’un d’Autre, restons-en à “ne nous attachons pas” et ne m’envoie aucun signe qui me donne envie de m’attacher. Et de toute façon je ne croirai pas tes signes. Je croirai tes actes.

Reste Quelqu’un d’Autre.

Moi je cherche Celui. Pas Quelqu’un d’Autre.

Ça ira très bien, reste un Quelqu’un d’Autre et je serai ta Quelqu’une d’Autre peut-être, si je n’ai rien d’autre de mieux à faire. Ne cherche surtout pas à être Celui. Des Quelqu’un d’Autre il y en a tant.

Celui, c’est pas Quelqu’un d’Autre

C’est dit

 

Erin pour mezetadam 

Partager cet article
Repost0
14 mai 2019 2 14 /05 /mai /2019 20:07

Ce soir je ne suis pas inspirée. Ça arrive. Quand il n’y a rien à dire. C’est bien aussi de ne rien avoir envie de rien. Cerveau en pause. Trop en boucle jusqu’ici vraisemblablement.

Arrête toi et ne sois pas inspirée. Et puis quoi? Il faudrait que tous les jours tu réfléchisses à tout? Arrête-toi. Ce n’est pas grave si tu ne comprends pas aujourd’hui. Ni demain. Un jour tu finiras par comprendre.

Ou tu te forgeras l’explication qui te conviendra le mieux. Là ce soir, tu ne sais pas. Ce n’est pas grave. Tu n’es sûre de rien. Ce n’est pas grave. Laisse-toi ne pas être inspirée. Laisse toi ne pas réfléchir. Ferme les yeux et laisse toi porter par la musique muette des notifications que tu ne recevras plus.

Ce soir je ne suis pas inspirée. Les mots ne viennent pas. Abasourdie. Sans réaction particulière, je suis juste là, sans savoir quoi dire ou quoi faire. Ne me demandez pas de vous donner un avis, j’en suis incapable. Et sur rien et n’importe quoi. Qu’est-ce qu’on mange? Aucune réponse. Je me tais. Je n’ai plus de mots. Pour aujourd’hui je suppose. Et pour demain certainement. Et pour lui absolument.

C’est certainement parce que je lui ai écrit. Certainement parce que j’en ai trop dit. Certainement parce que je n’aurais pas du. Certainement parce que je m’en veux. De cette satanée faiblesse d’amoureuse. De cette recherche de réponses à des questions ignorées. De ce silence permanent. Alors je me tais ce soir. Ça suffit de dire au vent et d’écrire sans plume, d’écouter les riens et c’est tout.

Ce soir je ne suis pas inspirée. Et c’est bien. Je me laisse tranquille. 

C’est dit

Erin pour mezetadam

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2019 7 12 /05 /mai /2019 19:02

“C’est un abruti, il ne te mérite pas de toute façon”

ou équivalent 

 

J’aimerais tellement pouvoir le traiter d’abruti qui ne me mérite pas.

Mais non, il a décidé que je ne méritais pas son amour. C est comme ça que je le vois. Cet amour est si précieux qu’il le réserve à celle qui le méritera. Moi je n’étais pas celle-là. Désolée, ça fait mal. De se dire “Je ne méritais pas qu’il se donne la peine de me connaître, de m’apprendre, de vouloir rêver avec moi à faire comme si on était une famille, de se livrer tel qu’il était, je ne méritais donc pas qu’il passe du temps avec moi, qu’il ait envie de partout et ailleurs ensemble, je ne méritais pas qu’il me chérisse comme on chérit sa chérie, je ne méritais donc pas ces rêves à deux et ces promenades le long d’une plage main dans la main, ni ces voyages au bout du monde qu’on fait quand on est amoureux, ni ces câlins doux jusqu'aux rides à venir, ni même ces secrets que seuls les couples soudés partagent. Je ne méritais pas un seul je t’aime, je ne méritais pas qu’il se batte pour moi, je n’en valais pas la peine et ne méritais pas son soutien... non, tout ça, ce sera pour celle qu’il aimera pour de vrai.”

Voilà ce qu’on se dit quand l’autre nous laisse. La mésestime de soi, c’est s’en fiche complètement quand un ami vous dit: “il ne te méritait pas”.

parce que ce n’est pas comme ça que les rejetés de l’amour voient les choses. 

 

Ca passe. Ça passera évidemment. D’ici là, reconstruis toi avec ça et bon courage.

En attendant, c’est dit.

 

Erin pour mezetadam

Partager cet article
Repost0
9 mai 2019 4 09 /05 /mai /2019 21:41

Oui, occupe- toi l’esprit comme tu peux. Tout le temps. Et tout le monde est content.

D ‘abord toi tu gagnes chaque jour sur le calendrier. Et tu peux être fière de toi. Comme pour un sevrage tabagique en fait. Chaque jour sans est une victoire. Bienvenue et Bravo! 

Ensuite, les autres ne t’entendent pas pleurer. Et puis de toute façon il faut bien avouer que ce serait toujours la même chose. Aucun intérêt. (En vérité, si. Mais le monde entier a mieux à faire qu'écouter tes histoires de cœur, tiens le toi pour dit. Oui, je sais ce n’est pas bien juste. Mais rends toi à l’evidence un peu aussi. Arrête de penser que le monde est pudique. L hypothèse selon laquelle tout le monde s’en fiche existe aussi. Même si tu refuses d’interpreter quoi que ce soit... Arrête aussi de te croire importante et gères le truc comme tu peux. Regarde un peu les mentions et commentaires de tes posts, regarde un peu le nombre pharaonique d’appels et de textos que tu reçois par jour, n'interprète pas; regarde comme tout le monde est aussi au moins autant present qu’il ne l’était pas... mais pour autant ne va pas forcément au devant des autres pour leur raconter comment tu ne vas pas.) 

donc gères, occupes toi et c est tout. Comment? Débrouille toi pour ne pas être seule trop souvent et être occupée, c’est déjà bien.

 

Et enfin, de cette manière, pour ce qui le concernera, il ne se donnera pas plus d’importance qu’il ne devrait. Non mais ho.!?!?!!! Faudrait pas en plus qu’il  se croie le roi du pétrole parce que tu lui auras envoyé un message ou parce que ok tu auras un peu pleuré quand il t a quittée. Oh la pauvre petite chose qui ne se remet pas du DomJuan. ok tu souffres mais ne lui donne plus jamais l’occasion de penser que tu souffres. Si tu peux. Si tu ne peux pas là, tu pourras plus tard. Mais ça doit être ton objectif. Ne lui donne pas une importance qu’il n’a pas à avoir, n’aurait jamais dû avoir. Apprends à relativiser et arrêtes de l’encenser dans ta tête. Pour cela, occupes-toi. Parce qu’un miracle n’arrivera pas. Autant que tu te graves ça en tatouage. Desfois que tu redelirium tremens.  

Voilà.

Je sais que c est difficile. Tu seras fière de toi après. 

C’est dit.

 

Erin pour mezetadam 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 21:19

Si croire qu il t a aimé comme il pouvait te fais du bien, alors ne t’empeche pas de le croire.

Mais avance quand même, ok?

Parce que c’est normal de ne pas vouloir se dire qu on a été imbecile au point d’être tombée amoureuse toute seule. C’est normal de vouloir se dire qu on a eu raison de persévérer. C est normal de ne pas avoir envie de le détester et de le traiter de tous les noms d’oiseaux.

Et ce sera certainement normal aussi lorsque tu voudras le traiter de tous les noms d’oiseaux. Car cela pourrait arriver.

Laisse passer tout ça.

Et avance à ton rythme. Avance à ton rire et à tes larmes. N'écoute personne. Personne n’est à ta place. Personne ne vit ce que tu vis.

Si tu as l’impression qu’il est  l’homme de ta vie. C’est certainement que cette impression était réelle.

Est-ce à dire qu’il est l’homme de ta vie? Si c’etait le cas ma cherie,  tu ne serais peut être pas en train de lire ces lignes.

Autorise-toi à croire qu’il t’a apporté beaucoup, autorise toi à croire que tu y croyais. Autorise toi à croire que c’etait de l’amour.

Et avance quand même. Ça passera.

 

(quand?

Ma belle, ça je ne sais pas. Mais ça passera.

donc je ne l’aime pas?

Si. Mais tu désaimeras.

Mais je ne veux pas.

Un jour tu te rendras compte que tu auras désaimé, et tu ne sauras pas pourquoi ni comment. Mais crois moi, ça passera. Tiens.

Et s’il revient?

Il sera trop tard lorsqu’il reviendra. N’attends pas. Laisse passer.

Et s’il revient?

Ma chérie...

Et donc?

Et donc rien, tiens bon, ça passera.

Et si ça ne passe pas?

Il faudra. Parce que tu as une vie à vivre.)

 

C’est dit.

 

Erin

Partager cet article
Repost0
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 20:38

Non, ce soir je reste tranquille merci je ne sors pas.

Non on déjeunera ensemble un autre jour, j’ai une réunion avant et après.

Non mardi prochain non plus j’ai quelque chose de prévu.

Non demain je ne peux pas; une prochaine fois?

 

...

 

Ces phrases sont mes remparts. Elle me protègent certainement des risques d’épanchements. Ceux qui dérangent. Ceux qui laissent impuissants les autres. Ceux qu’il vaut mieux cacher. Ceux qui cachent mes yeux, ceux qui cachent ma plaie honteuse. Et du reste, ceux qu’on ne veut pas voir non plus. Quand les autres font comme si.

Tout le monde fait comme si. Tout le temps. Parce que.

La misère affective fait davantage honte que la misère financière. Parce que financièrement de l’aide c’est plus facile à donner. Et à demander. Affectivement de l’aide, ça démunit. Et ça ne se demande pas.

Quand on est soi-même démuni, comment peut-on apporter une aide affective? Et oui, c’est vrai, chacun sa misère affective.

Quant à se regrouper les miséreux affectifs, je refuse le principe des réunions façon alcooliques  anonymes.

Quant aux chanceux, ceux du loto de l’amour, ils ne voient pas. Et ne veulent pas envoyer en pleine face leur chance. Chacun sa pudeur.

C’est dit.

Erin pour mezetadam 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 12:16

Je voulais te chérir 

De toutes mes forces et de toute mon âme 

Je voulais te nourrir

De toute ma magie sans sorcellerie

Je voulais te guérir 

De toutes tes peurs et de tout mon cœur 

Je voulais t appartenir 

De toute ma fougue et de toute ma flamme

Je voulais te sourire

De tout mon cœur et de toute ma vie

Je voulais nous voir fleurir

De toutes les fleurs et de toutes les couleurs

Je voulais les voir grandir

De toutes leurs disputes et de tous leurs rires

 

Je voulais 

 

 

Je voulais te voir 

De tout mon corps de tous mes bras

Je voulais te sentir

De toute ma peau tout contre moi 

Je voulais t’offrir

Du meilleur pas du pire

Je voulais te découvrir 

De tout mon moi de tout ton toi

 

Je voulais partager 

Je voulais t’aimer 

Je voulais que tu m’aimes

Je voulais que tu m’aides

A y croire plus que vouloir

A le vivre plus que croire

A le faire plus que dire

A rester plus que fuir 

A construire plus que détruire 

A  aimer plus qu’haïr

A rire plus que pleurer

A donner plus qu’implorer

A prier plus qu’à trister 

 

Je voulais qu’on oublie

Nos croyances nos déviances 

Je voulais qu’on oublie

Nos ennuis toutes les nuits

 

 

 

Je voulais 

 

 

Je voulais tout en secret 

Rêver

De révéler 

Cette évidence 

Au delà d’être « madame »

Devenir par essence

Ta femme 

 

Je voulais

 

 

Erin pour mezetadam 

Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je?

  • : Le blog d'Erin
  • : Une maman solo qui met des mots sur ce qu'on n'a pas le droit de dire, des mots pour ceux qui sont dans mon cas, mais aussi peut-être un peu pour laisser la douleur s'en aller
  • Contact

Mes citations au fil des jours

7 juillet 2012: toutes les premières fois dans un changement sont difficiles. Erin

21 mai: personne ne mérite tes larmes; celui qui le mérite ne te fera sûrement pas pleurer (https://www.facebook.com/pages/Chtit-panneaux)

février: former un couple c'est être deux et ne faire qu'un.Mais lequel? (d'un humoriste très célèbre)

26 aout: ce n'est pas que j'aime avoir raison, c'est juste que j'ai vraiment raison! Si tout le monde pense comme cela, qui a tort?
28 juillet: le bonheur est dans le pré, cours-y vite il va filer. Saute par dessus la haie. Paul Fort
27 juillet: dire à ceux qu'on aime qu'on les aime
22 juillet: comment peut-on ne pas sourire devant un enfant?

19 juillet: suis tombé dans la figure à moi - mon fils
18 juillet: j'ai l'impression de faire partie d'un tout. mais lequel?
17 juillet:quand on a touché le fond, il reste le fond de soi à explorer
16 juillet: pffff
15 juillet: je n'ai rien à dire aujourd'hui, non que je ne pense pas, mais plutôt que la pensée va trop vite pour la traduire - Erin
14 juillet: quand tout le monde est parti, il reste les amis - Quelqu'un de bien
13 juillet: La vie est un baiser. Et quel baiser! - Erin

12 juillet: "on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux" -Saint Exupéry
11 juillet: j'ai découvert une nouvelle addiction: l'écriture - Erin
10 juillet: dors, dors, dors sur tes décisions, ne prend jamais une décision avant d'avoir dormi dessus - Erin
9 juillet: je suis là et bien là - Erin
8 juillet 2011: ça devrait être interdit d'être malheureux - Erin
8 juin2011 : "On a divorcé d'un commun accord, mais tu étais plus d'accord que moi" - un comique dont le nom m'échappe