Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 13:50

"Moi, je vais aller à la plage avec papa. hier je suis allé à la piscine, maman, et tu sais, maman, ben moi, j'ai plongé comme ça." (je sais qu'il mime comment il plonge, je le connais par coeur, il ne sait pas encore que je ne le vois pas par le biais du téléphone).

Mon fils est heureux. Il est heureux de me parler et de me raconter ce qu'il fait de ses journées. Il est en vacances! 

L'an dernier, j'étais triste lorsque mon fils est parti en vacances avec son père. Il s'agissait de ses premières vacances sans moi, de notre première grande séparation. L'an dernier, c'était la première fois. Je peux l'affirmer aujourd'hui: toutes les premières fois dans un divorce sont difficiles. Ce sera ma citation du jour d'ailleurs et je vais changer de registre : Toutes les premières fois dans un changement sont difficiles.

Il y a ces centaines et des centaines de premières fois. Il n'y a pas une première fois mais énormément de premières fois. A chaque fois. 

Tout a changé, depuis l'an dernier. Depuis, j'ai mûri, depuis, j'ai développé la belle théorie de l'acceptation et depuis je vis ma vie.
Mais surtout, depuis, mon enfant a grandi. Je l'ai vu évoluer si vite. Il a son propre raisonnement, son caractère, il sait ce qu'il veut et ce qu'il ne veut pas, il fait des concessions, il négocie avec moi, il m'apprend tous les jours la vie. Je suis impressionnée par mon petit bonhomme haut comme 3 pommes.

J'ai fait un arrêt sur image à la fête de ta crèche vendredi soir. Je l'ai regardé dans son univers: il a ses amis, il joue au ballon, on l'appelle, il se retourne, des petites filles et des petits garçons viennent le chercher, il joue avec eux, puis repart vers un autre groupe, il s'amuse, vient me faire un bisou ou plutôt me demander de l'eau, il en profite pour manger un petit bout de pizza, avaler une chip et hop, il repart en courant vers une moto laissée là, il revient vers moi avec sa moto et me dit: maman, regarde moi!

Je le regarde en souriant, j'applaudis quand il roule vite vite vite, quand il fait la course tout seul avec lui même. Puis il rejoint avec sa moto d'autres "motards". Ils se coursent, se créent un parcours, se donnent des règles du jeu, et c'est parti. Puis il revient, puis il cherche des amis, puis il voit son ami Anatole sur le toboggan, il court au toboggan. Et voilà, je ne le vois plus, il vit sa vie dans la cour de l'école.

Et moi dans tout ça? Vais-je rester comme aujourd'hui spectatrice tout le temps?
Mon fils a son environnement. Où est le mien?
Il fait son chemin. Quid du mien?
Il a son périmètre: l'école. Et moi, quel est mon périmètre?
Il sait jouer tout seul. Et il sait jouer avec les autres. Sais-je jouer avec les autres? Que fais-je quand je suis toute seule?
Est-ce que je sais trouver ma "moto" comme il a trouvé sa moto pour jouer un moment?
A qui puis-je dire: regarde-moi?
Avec qui ai-je envie de créer un parcours pour un moment?
Est-ce que je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas, moi?
Pour qui, pour quoi suis-je prête à faire des concessions, moi?
 

Cette année cette période estivale sans lui est ma vraie première fois. La mienne cette fois ci. L'an dernier j'ai cherché à la meubler par dessus tout. L'an dernier, c'était sa première fois sans moi. Cette année c'est ma première fois pour moi.

Erin

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 12:37

Mon chéri et moi feuilletons un album, l'album que je lui ai offert et posé sur une étagère de sa chambre. Il demande à le feuilleter de temps en temps.

Il s'agit de l'album de notre mariage.

Nous le feuilletons donc et il me pose pour la première fois la question suivante: "maman, je suis où, moi?"
Mon chéri, c'était avant même que tu sois conçu mon amour. C'est quand maman et papa se sont mariés.
J'étais dans ton ventre, maman? Pourquoi il est pas gros?
Mon coeur d'amour tu  n'étais même pas encore dans mon ventre.
Alors j'étais où? dans les étoiles?
Oui mon coeur, tu étais dans les étoiles et tu m'as choisie comme maman et tu as choisi papa comme papa.

Mais pourquoi?
Pourquoi quoi mon coeur?
Pourquoi papa c'est ton mari?

Papa n'est plus mon mari mon chéri.
Mais pourquoi?
Parce qu'il est avec  ***** c'est sa compagne.
Mais pourquoi?
Pose lui la question à lui mon chéri, je ne sais pas pourquoi.

Maman, moi je suis triste.
Que se passe-t-il mon chou?
Maman moi je suis triste je veux mon papa.
Tu le retrouves ce week end mon chéri. Tu veux l'appeler?
Non.

Maman, moi je suis triste.
Qu'est-ce qui te rend triste mon amour?
Je suis triste parce que parfois je veux mon papa et parfois je veux ma maman.
Je comprends mon coeur
Maman, je veux toi et mon papa.
Mon chéri, tu es déjà avec maman et bientôt tu rejoins ton papa.
Non maman, tu n'as pas bien compris. Je veux toi et papa.
Mon chéri, tu nous as tous les deux.
Non maman, je veux toi et papa ici avec moi tout le temps. Comme sur la photo, maman.

Mon fils venait de se rendre compte que maman n'avait pas toujours été toute seule et que papa et maman se sont aimés et que papa et maman ont eu une vie ensemble avant lui.

Mon coeur d'amour, ne t'imagines pas que c'est ta venue qui nous a séparés. Jamais mon chéri. Mes yeux se sont embués dans mon coeur. Je n'ai pas su continuer la conversation. En écrivant ces lignes, mes yeux s'embuent d'eux-mêmes.

Je t'aime mon fils. Tu es la plus belle réussite de ma vie. Je ne regrette absolument rien. J'ai aimé ton père d'un amour comme il en existe peu. Nous nous sommes aimés comme dans un conte de fée; tu es notre enfant chéri et c'est un magnifique conte qui continue aujourd'hui. 

Erin

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 09:01

Qui es-tu?
Erin perdue.
T'y retrouves-tu?
oui mais déçue.
Si j'avais su! 

Après m'être tant battue
Contre moi-même et mes démons perdus
Une fois eux retrouvés et moi déçue,
A la sérénité, je suis parvenue 
C'est là que je me suis tue.

Mes rêves d'enfant, d' amoureuse éperdue
Mes étoiles, je ne les sais plus
Si je les ai un jour su.
Que sont-ils devenus?

La réponse m'est parvenue,
Une réponse crue et drue
Et toute nue.

Il ne tient qu'à moi, je n'aurai pas cru



Erin 



 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 01:17

Mais je ne sais pas pourquoi.

Parce que je suis seule? cette réponse est périmée.
Parce que j'ai mal au ventre? Celle-là ne tient pas debout
Parce que mon enfant n'est pas là? Celle-là est récurrente et finit par me souler moi-même
Parce que j'ai 36 choses à faire? Cette réponse ne vaut pas, il me suffit de quitter mon clavier pour cela.
Parce que je ne sais pas à qui parler? Certainement la meilleure réponse.

On entend souvent: tu peux compter sur moi, appelle moi, je serai là, n'hésite pas. Alors pourquoi j'hésite?
Parce que c'est le propre du déprimé.
S'entendre dire ses quatres vérités est un risque difficile à prendre.

Alors vous comprendrez que je ne le prends pas. J'écris pour que mes quatre vérités restent tues, certes lues mais tues.

 

Oui, ce soir, j'ai ENCORE une envie de pleurer. Pleurer pour rien. Oui, ce soir, je ne vais pas bien. J'ai le droit mais je ne peux pas appeler quiconque pour le dire. A quoi cela rimerait-il? J'ai des amis qui m'ont tourné le dos. Ma famille elle-même m'a tourné le dos. Mon mari m'a tourné le dos. Parce que je pleure et que j'ai souvent envie de pleurer. 
On me met dans la case pleurnicharde si facilement. Mais personne n'entend cette douleur à l'intérieur qui me donne pour seule arme cette eau qui coule dans mes yeux, me pique le nez et sale mes lèvres. 

Oui, ce soir, j'ai même pleuré. J'ai appelé un ami qui m'a demandé ce qui m'arrivait. Incapable de répondre j'ai été.
Mais dis moi Erin, pourquoi tu pleures, tu le sais bien qu'à moi tu peux tout dire. Je ne peux pas te dire pourquoi je pleure parce que je ne sais pas: il y a trop de choses qui me font pleurer en ce moment.

 

Pourquoi mon ex-mari n'a-t-il pas compris que pleurer est la dernière façon qu'on a de s'exprimer quand on est blessé?
Et il est loin d'être le seul. Qui n'a pas entendu un jour: allez, ne pleure pas, cela va passer. Don't cry baby, it's ok.

 

Non, it's pas ok. Si, je veux pleurer. Mais je n'ai pas d'épaule pour m'épancher. J'ai vous, qui me lisez, j'ai mes mains qui courent sur le clavier. Et c'est tout ce à quoi j'ai droit.
Je ne m'en plains pas. Au moins j'ai un lieu où je peux. Qu'il soit ou non approuvé par mes proches ou ma famille. Cela prouve à quel point l'incompréhension règne. Ce n'est pas grave, je n'ai qu'à pleurer sur mon clavier. Qui sait, un jour cela finira par passer, ça aussi.


Erin 

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 00:50

Comment vas-tu ce matin? Bien, et toi? Bien aussi. C'est lundi, dure semaine qui s'annonce. Oh oui, ne m'en parle pas! Heureusement, aujourd"hui il fait beau. Oui, ils annoncent du beau temps pour la semaine. Ah c'est une bonne chose. Mais je préfère qu'il fasse beau le week end. Ah ah ah tu as raison.

 

Qui n'a pas eu cette conversation? 
A quoi cela sert-il de parler pour parler? et surtout dire pareil à tout le monde?
Et si par malheur je venais à répondre: non, ça ne va pas très bien. le "Ah bon, que t'arrive-t-il?" fait défaut. Ou alors BLANC. Bon, il faut qu'on en discute, je rentre en réunion. On s'appelle, OK?
Oui, bien entendu. Dès que j'aurais envie d'en parler tu seras certainement la première personne vers qui je ne me tournerai pas.

autre réponse: J'ai mal dormi la nuit dernière.
réponse du berger à la bergère: ah la la  moi non plus, je ne dors pas en ce moment, je ne sais pas ce qui m'arrive, il y a peut-être une lune.
Ou encore: moi je prends de la passiflore
Voire: bah tu te reposeras le week end prochain.

Autre réponse possible: je ne suis pas motivé ce matin
Ah la la la semaine s'annonce difficile pour tout le monde! On a besoin que les vacances arrivent.
Oui, c'est vrai, vivement les vacances.
Bonne journée!

Autre réponse: j'ai eu un  problème de voiture
ah la la, rien de grave au moins? Bon alors c'est l'essentiel. A +

 

Autre conversation:
Bonjour. Quel beau sourire ce matin. Merci.
Cela fait du bien de voir les gens sourire. Ah bon. Alors vraiment, ici, personne ne sourit, sauf vous, vous êtes toujours souriante. Merci.

Que voulez-vous dire après ce type de conversation? Moi même j'entre dedans les deux pieds joints. Etrre vrai, est-ce que ça existe vraiment??

Je crois que si je devais dire à toutes les personnes comment je vais, j'en aurais pour 2 heures par personnes. Multipliées par le nombre de personnes que je croise en un jour: une moyenne basse de 40. soit 80 heures perdues à faire joli, à faire du relation publique au ras des paquerettes.

 

Pas envie demain de recommencer à nouveau. Je connais par coeur toutes les conversations possibles. Dieu que c'est ennuyeux!

Quant au travail, la mode est aux beaux mots que personne ne comprend mais fat semblant de savoir, la mode est aux réflexions participatives, aux groupes de travail, au fait de donner du sens au travail, de cohésionner, de créer des chartes inter-collègues, des séminaires, et tutti quanti.
Waow! On n'a jamais autant inventé d'outils pour nous aider à communiquer! Je suis impressionnée.

 

Cette nuit, je suis insomniaque. Conseil aux insomniaques: ne dites jamais que vous êtes insomniaques. Non, vous aviez un livre trop passionnant que vous vouliez finir. Non, vous êtes plus productif le soir. Etre insomniaque est une tare pour le commun des mortels. Je trouve au contraire que l'insomniaque est celui qui développe des idées nouvelles lorsqu'il ne parvient pas à s'endormir. En tout cas pour ce qui me concerne.
L'insomniaque a du mal à se lever le matin et l'insomniaque baille toute la journée.
Il faut dire: ce matin, je suis arrivé plus tôt que prévu, mais c'est fou ce que les gens parlent ce matin! je n'ai même pas pu atteindre mon bureau encore.
A la question: tu bailles, tu as sommeil? Il convient de répondre: oui, je baille en effet, mais en aucun cas je n'ai sommeil. Il se trouve que je lis et pratique l'ashta yoga et cherche à me détendre un petit peu quand il faut trop réfléchir. Cela aide le sang à circuler dans mon cerveau et réfléchir plus vite. J'ai développé ma propre technique pour provoquer moi-même mes baillements. 

L'insomniaque est productif sachez-le! le hic est qu'il est productif à des moments où d'autres ne le sont pas. C'est cela qui est gênants.

 

Je me souviens que mon titre disait et autres joyeusetés dont tout le monde se fiche: 
oui, osons le dire: tout le monde se fiche de comment s'est passé votre week end. C'est pire que de la politesse.
Et tout le monde se fiche de savoir comment vont les enfants et la famille. Les enfants ont une rhinopharyngite, la petite a eu une gastro et mon mari s'est foulé la cheville. Vraiment, croyez-vous que votre collègue s'en souviendra?
Il se souviendra plutôt du fait que vous êtes tombés en panne que votre turbo a lâché qu'il y avait énormément de fumée. Pour un peu vous auriez atterri à l'hôpital, que cela l'aurait davantage intéressé. Oh la la mon pauvre, ça n'a pas du être drôle! Et si en plus les pompiers et la police se sont déplacés, waow, peut-être que l'information sera dans le journal et moi je pourrais donner des détails à ceux qui le demandent parce que moi j'ai eu l'info en direct!

 

Dites vous que c'est comme ça que la parole se trasnmet. Je n'ai pour ma part plus envie de prendre part à ces sottises. Demain, je ne parlerai pas du temps, ni de la semaine, ni de la santé de personne, je ne poserai pas de questions dont la réponse m'indiffère à moi aussi. Demain, je fais mon travail et c'est tout. Ne me parlez pas de contact humain. Il est fake dans ces conditions là.

Erin 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 22:17

http://www.deezer.com/fr/search/chanson%20pour%20papa

 

Ce n'est pas un poème, c'est une prose arrangée, qui vient comme ça, dédiée à mon père.

Tu m'as donné des armes, je les ai utilisées
Tu as voulu que je sois forte, je le suis , je me bats chaque journée


Tu m'as éduquée avec toute ta force et toute ta conviction
Tu as toujours été là pour moi, tu connais la vie et les pièges 
Tu as failli perdre la tienne, j'étais trop jeune pour le comprendre
Ta force de caractère fait de toi un être exceptionnel 

Aujourd'hui tu es fier de moi, de ce que je suis devenue
Tu as encore peur pour moi, même quand je traverse une rue
Les méchants sont partout et tu aurais voulu me protéger des inconnus

Si tu es fier de moi, c'est grâce à toi, mon papa
C'est toi qui m'as donné tout ce que tu pouvais me donner pour gérer ma vie, et même tu m'as donné encore plus que cela.

Si tu es fier de moi, c'est maintenant à moi de te le dire: moi je suis fière de toi. Tu t'es battu avec courage, sans te plaindre, j'ai été dure parfois, je ne savais pas. Papa je t'aime.

 

Erin

 

 

Je pense aussi au papa de mon fils, que j'ai tant aimé, si fort, si beau, si charmant et qui nous a laissés mon fils et moi... ou plutôt qui m'a laissée moi. Il est avec son fils ce week end et je suis ravie de voir qu'une vraie relation s'est tissée entre eux.Peut-être ne serait-elle jamais née, si nous étions restés en couple. Qui pet le dire? personne.

Mais mon fils est heureux et épanoui d'avoir son papa un week end sur deux, même si parfois il me dit d'un ton très ferme: je veux mon papa ET ma maman en même temps maman, tu as pas compris ou quoi? Si mon ch"ri, j'ai tout à fait compris...

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 19:01
Je ne sais plus, je ne veux plus

Je ne sais plus d'où naissait ma colère ;
Il a parlé... ses torts sont disparus ;
Ses yeux priaient, sa bouche voulait plaire :
Où fuyais-tu, ma timide colère ?
Je ne sais plus.

Je ne veux plus regarder ce que j'aime ;
Dès qu'il sourit tous mes pleurs sont perdus ;
En vain, par force ou par douceur suprême,
L'amour et lui veulent encor que j'aime ;
Je ne veux plus.

Je ne sais plus le fuir en son absence,
Tous mes serments alors sont superflus.
Sans me trahir, j'ai bravé sa présence ;
Mais sans mourir supporter son absence,
Je ne sais plus !

Ce poème a été écrit par Marceline Desbordes-Valmore, grande poète que j'aimais à lire il y a logtemps. Je me retrouve encore à nouveau dans ces textes. Merci.

@mitiés
Erin 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 08:25

 

A tous ces anges qui n'ont pas eu le temps de connaître leurs parents

Anges, étoiles, veillez sur vos parents
Désormais démunis sans vous
Vers d'autres missions vous êtes partis mais où?
Gardez un oeil sur eux de temps en temps 

Anges, étoiles, trop tôt rappelés
Nul ne sait si vous avez souffert
Et, au risque de déplaire
A mourir ou à naître,
Ô, vous , tous petits êtres
Vous n'aviez rien demandé

Anges, étoiles, frères ou soeurs
Chez ceux qui restent, des pleurs
Des nuits sans sommeil et des peurs
Chez ceux qui savent, des "je suis là"
Des doutes et des "cela ne m'arrive pas"
Chez ceux qui ignorent, de la grande , ô grande ignorance
Des nuits avec leurs problèmes sans réelle substance 
Anges, étoiles, en douceur ouvrez-leur les yeux 

Anges, étoiles, dans le ciel formez pour nous
un énorme ou petit, qu'importe,
Mais un brillant, un étincelant
et si innocent sourire d'enfant
Sinon juste un coeur, une simple porte
Qui nous montre que vous êtes là en nous 

Nos amours
Dans nos coeurs, dans nos actes et pour toujours

 

Erin

 

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 20:28

J'arrive à vivre normalement, je suis un peu sombre de temps en temps, j'ai l'air fatiguée souvent. Personne n'est vraiment dupe de comment je vais. Je fais comme si tout allait bien. Parce que ce n'est pas fun d'être celle qui n'est jamais contente, d'être celle qui a toujours l'air d'avoir enterré son mari la veille. Parce qu'il faut arrêter d'inquiéter les autres. Parce que.

Erin fait une dépression. Je l'ai dit à ma famille et mes amis. ça, c'est fait. Et comme ça on comprend.

Parce que être malheureux, ça, on ne comprend pas. être en dépression, oui, ça prend un sens. Etre malheureux ça n'a pas de sens pour les autres. Evidemment, avec un petit bout adorable tel que le mien, je n'ai pas le droit d'être malheureuse. En revanche j'ai le droit d'être dépressive. Alors je suis pour tout le monde dépressive.

 

Il existe cependant un petit hic dans l'histoire: je ne suis pas dépressive, je suis malheureuse.

 

Je ne porte pas le malheur du monde aujourd'hui ni hier ni demain.  En y réfléchissant bien, j'étais heureuse ou en tout cas, j'avais tout pour l'être. Je n'étais simplement pas assez mature pour m'en rendre compte; maintenant que j'ai tout perdu, je m'aperçois de ce que j'ai perdu et je pleure. Je pleure sur mon sort. Je pleure tout le temps, c'est un fait. Mais je pleure sur ce bonheur que je n'ai pas cueilli. Parce que j'étais une petite fille trop gâtée pour me contenter des choses simples. Parce que je n'avais pas le recul nécessaire. 

 

Alors non, je ne suis pas dépressive. Maintenant je suis malheureuse. Avant je ne savais pas ce que j'avais à ma portée.

 

petit bémol: lui non plus d'ailleurs

 

Erin

Partager cet article
Repost0
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 01:14

La vie est injuste.

Je suis malheureuse ou je l'ai été, je ne sais plus bien. Et cela n'a pas d'importance. J'ai appris aujourd'hui l'existence d'un petit bout de chou rose atteint d'un cancer.
J'ai passé des heures à me renseigner sur ce type de cancer très rare chez l'enfant. Son histoire me touche tant!

J'ai la chance d'avoir un enfant en bonne santé. Oui, c'est une chance, car cela n'est pas donné à tout le monde. On ne se rend pas compte lorsqu'on a une vie dite "normale".

Je vois et j'entends chaque jour les gens se faire des noeuds dans la tête pour des bricoles de gens heureux qui ne savent pas leur chance. 

Je me dis aussi que les parents de cette petite fille ont un courage énorme. Que tout parent aurait à leur place. L'amour nous fait déplacer des montagnes, nous fait grandir et nous donne le courage d'être là pour nos enfants lorsqu'ils en ont le plus besoin.

Je les félicite pour une chose que j'ai la chance de ne pas connaître. Je ne dors pas depuis des heures. Je me pose des questions: comment font-ils ces parents courageux? Pourquoi eux? Pourquoi d'autres également sur d'autres maladies aux noms imprononçables? 

Le courage se puise dans l'amour. Mais nous n'avons pas idée du courage qu'il faut pour traverser les épreuves des autres. Nous voyons nos petits problèmes du coin de notre lucarne, ou plutôt Je vois mes problèmes du coin de ma lucarne. Je sais que j'ai mon petit coeur qui me faisait tenir. Mais tenir de quoi? D'un divorce? De la solitude? La belle affaire!

Je ne suis pas seule, et le ciel ne m'est pas tombé sur la tête! 

Arrêter de se regarder le nombril de temps en temps remet les choses en place.

La vie est injuste oui, mais il y a des degrés d'injustice qui emportent tout.

Petite Cassandra, quelle que soit ta destinée, je suis certaine que tu as des parents formidables qui veillent sur toi, je suis certaine que tu es venue au monde pour leur apporter de l'amour à foison. Mais je n'ai pas pu retenir mes larmes de compassion en voyant les photos de toi et cette vidéo qui trace ta si jeune existence. Et je me demande que faire d'autre que rejoindre humblement ton groupe de soutien? Mon coeur de maman a tressailli.

la page dédiée à Cassandra

Et j'ai pensé à tous ces cas dont on ne parle pas, à tous ces cas qui restent tus par pudeur, car la douleur ne peut pas être partagée n'importe comment.

Ce matin, j'écris comme ça me vient, pas de plan, pas de recherche des mots justes, pas de alors il vaut mieux commencer par ci ou par ça et quel titre etc, non, juste les mots qui me viennent après être allée faire un bisou à mon enfant pour que dans ses rêves il apporte des câlins à cette puce qui en a tant besoin. Et aussi pour vérifier un peu aussi comme quand il était tout bébé, s'il respirait bien... 

Mon Dieu, pourquoi autorises-tu de telles souffrances? Où es-tu? Je crie vers toi ce matin: Merci d'avoir permis à cette enfant de connaître la joie d'avoir des parents qui l'aiment. Mais FAIS QUELQUE CHOSE!!!!!! Pourquoi as-tu permis que cette famille connaisse cette épreuve? Il y a d'autres choses à faire sur terre que d'imposer des souffrances aux hommes!!!!! Donne leur le bon sens de s'aimer et ce sera déjà énorme. Commence par ça au lieu de perdre ton temps à autoriser les souffrances!

Où es-tu????????????????????????????????????????????? Je t'appelle, j'ai le droit de te dire ce que je pense, je te parle directement, tu liras cet écrit, tu entendras mon coeur et celui de tous ceux qui souffrent.

 

Ou alors c'est la marmotte qui emballe le chocolat, c'est ça??? 

Ce n'est même pas un coup de gueule c'est un cri, un autre que ceux que j'ai poussés jusqu'ici. Un cri pour quelqu'un d'autre qui n'a pas le temps de crier, pour quelqu'un d'autre qui doit s'occuper de son enfant et a autre chose à faire qu'à se demander ce que fait Dieu ou pourquoi ou comment. Un cri poussé du fond de mon coeur pour cette petite fille et sa famille que je ne connais pas mais qui sont déjà dans mon coeur. Peu m'importent mes petits problèmes d'égo. Oui, ok, il est parti et après? Après rien de spécial, mon enfant est là et est le plus beau cadeau du ciel. Ciel, ne reprends pas les cadeaux que tu as fait!!!!!!!!! Je trouve cette attitude cruelle et injuste!!

Et peu importe qu'on croie en Dieu ou pas, appelez le comme vous voulez, Mère Nature, Allah, Jehovah, Yahvé, Muhammed, Jésus, Odin, Thor, Tyr, Déesse Mère, Brahman, Krishna, Vishnou, Ganesh, Puissance, Force suprême, Energie, Anges, Gaïa, Zoroastre, Baha'ulla, que sais-je?

C'est dans le principe que j'interpelle! 

Erin

Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je?

  • : Le blog d'Erin
  • : Une maman solo qui met des mots sur ce qu'on n'a pas le droit de dire, des mots pour ceux qui sont dans mon cas, mais aussi peut-être un peu pour laisser la douleur s'en aller
  • Contact

Mes citations au fil des jours

7 juillet 2012: toutes les premières fois dans un changement sont difficiles. Erin

21 mai: personne ne mérite tes larmes; celui qui le mérite ne te fera sûrement pas pleurer (https://www.facebook.com/pages/Chtit-panneaux)

février: former un couple c'est être deux et ne faire qu'un.Mais lequel? (d'un humoriste très célèbre)

26 aout: ce n'est pas que j'aime avoir raison, c'est juste que j'ai vraiment raison! Si tout le monde pense comme cela, qui a tort?
28 juillet: le bonheur est dans le pré, cours-y vite il va filer. Saute par dessus la haie. Paul Fort
27 juillet: dire à ceux qu'on aime qu'on les aime
22 juillet: comment peut-on ne pas sourire devant un enfant?

19 juillet: suis tombé dans la figure à moi - mon fils
18 juillet: j'ai l'impression de faire partie d'un tout. mais lequel?
17 juillet:quand on a touché le fond, il reste le fond de soi à explorer
16 juillet: pffff
15 juillet: je n'ai rien à dire aujourd'hui, non que je ne pense pas, mais plutôt que la pensée va trop vite pour la traduire - Erin
14 juillet: quand tout le monde est parti, il reste les amis - Quelqu'un de bien
13 juillet: La vie est un baiser. Et quel baiser! - Erin

12 juillet: "on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux" -Saint Exupéry
11 juillet: j'ai découvert une nouvelle addiction: l'écriture - Erin
10 juillet: dors, dors, dors sur tes décisions, ne prend jamais une décision avant d'avoir dormi dessus - Erin
9 juillet: je suis là et bien là - Erin
8 juillet 2011: ça devrait être interdit d'être malheureux - Erin
8 juin2011 : "On a divorcé d'un commun accord, mais tu étais plus d'accord que moi" - un comique dont le nom m'échappe